Le jour où il a fallu dire au revoir

Par défaut

Le sable de la plage de Lacanau semblait étrangement refuser de se glisser à l’intérieur de mes chaussures bleu-marine que je porte quand il faut être plus classe que d’habitude. Je courrais avec ce petit bijou d’appareil photo que ma soeur s’est offert peu de temps avant de tomber en amour avec la photographie de rue. Cet amour que nous partageons tous les deux fait partie de toutes ces petites choses qui nous rapprochent. Des petites choses qui, mises bout à bout créent un lien fort, un lien indestructible même si nous n’avons pas eu la chance de grandir ensemble.

Je remontais une longue caravane de gens habillés en noir sous un soleil d’octobre qui faisait tout son possible pour nous faire oublier que l’été était bel et bien terminé. Vu d’en bas, voir ce groupe d’un clan de siciliens gravir cette dune devait certainement être bien mystérieux. la suite…

Découvre le secret infaillible du bonheur et de la joie de vivre. Ou comment Lorie est une grande penseuse du XXIe siècle.

Par défaut

Noir c’est noir

Hello Internette je te parle depuis le 22 novembre 2015. La France vient de se prendre une vague d’attentats qui l’a laissée sans voix et il ne fait même pas beau ce week-end. Ca fait des semaines que je broie du noir et en plus aujourd’hui je souffle mes 33 bougies.

Bref, tous les ingrédients sont là pour se laisser aller dans une torpeur auto-destructrice malsaine. C’est mon droit le plus strict. la suite…